Trop de sucre, trop de sel : est-ce pour nous embêter ?